Cornemuses de partout

Un instrument étrange et familier, mal connu mais très répandu, la cornemuse est un aérophone composé en général de plusieurs instruments à anches simples, doubles ou libres selon les instruments, alimentés par un sac rempli d’air. On les trouve principalement en Europe, au Maghreb et jusqu’en Inde!

Origines de la cornemuse

Certains instruments à anches se jouent en pinçant l’anche avec les lèvres, d’autres avec l’anche alimentée en air sans la toucher.

Le plus simple est d’enfermer l’anche dans la bouche du musicien, et à partir d’un certain niveau de pression, le son démarre.

On trouve aussi des instruments à chambre d’air, un peu plus de confort pour le musicien.

 

 

 

Cette technique permet de multiplier les instruments dans la bouche du musicien, et d’utiliser la technique de la respiration circulaire.

On peut aussi multiplier les instruments enfermés dans une chambre d’air.

Cornemuses d’Europe

Peut-être la plus connue, le Great Highland Bagpipe écossais, grande cornemuse avec 1 chanteur et 3 bourdons.

Le Northumbrian Smallpipes est une cornemuse unique venue d’Angleterre, constituée d’un chanteur et de 4 bourdons. Sa particularité, le chanteur est fermé à son extrémité, chaque note est jouée en ouvrant seulement un trou, le musicien peut donc jouer staccato, très surprenant de la part d’une cornemuse!

La zampogna est une grande cornemuse basse d’Italie avec un jeu polyphonique, une des plus grandes existantes!

La bohassa polyphonique est une création plutôt récente permettant les accords avec une triple perce pour un résultat étonnant. Jetez un oeil au site du facteur d’instrument occitan Robert Matta!

Le biniou kozh est la plus aigue des cornemuses de Bretagne, souvent joué en duo avec la bombarde, à la limite de l’ultrason et je crois un de mes instruments préférés!

Cornemuses du monde

Le mezoued est une cornemuse à double chanteur sans bourdons, originaire du Maroc. Les deux chanteurs sont accordés quasiment à l’identique (le « quasiment » donne la subtilité du son) joués à l’unisson avec les doigts à plat sur deux trous en même temps.

Le tulum de Turquie, assez proche du mezoued marocain ou de l’askomadoura de Crête.

Le mashak est une cornemuse originaire d’Inde, dont la facture s’est enrichie en ajoutant quelques tuyaux au contact des cornemuses écossaises.

Il en manque encore beaucoup, n’hésitez pas à proposer d’autres instruments pour allonger la liste dans les commentaires, et abonnez-vous pour ne pas manquer les prochains articles!

A propos Nicolas Bras 15 Articles
Homemade instrument builder, rare instrument seeker / Concepteur d'instruments de récup', chercheur d'instruments rares

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire